Le PLU

Définitions de priorités par les élus

La reflexion autour de l’élaboration du futur PLU a permis de dégager 5 priorités :
1 - Préserver le paysage et l’environnement
2 - Permettre le développement économique
3 - Développer l’habitat, en densifiant le village
4 - Favoriser la diversité de l’habitat
5 - Accompagner la conversion de patrimoine bâti isolé

1 - Paysage et environnement :

Un paysage caractéristique : Blottie au pied du Roc et du plus haut synclinal perché d’Europe, la commune de Saou est essentiellement connue pour sa forêt. Le synclinal qui se présente sous la forme d’une cuvette de 12km de long sur 2km de large, marque le territoire communal de son empreinte et lui offre une qualité de paysage majestueuse et unique.
Une diversité biologique exceptionnelle : Le synclinal concentre une diversité de milieux exceptionnelle sur moins de 2500 hectares, s’expliquant par des facteurs rarement rassemblés sur un même site : orientation, qualité des sols et altitude. Ceci permet à la flore traditionnelle drômoise de côtoyer localement des végétaux apparentés aux sols acides.
Le PLU doit permettre un développement respectueux de la qualité paysagère et environnementale caractéristique de la commune.
Objectif 1 : Respecter la qualité paysagère de la commune et la diversité biologique exceptionnelle de son site.

2 - Economie :

La commune de Saou est située sur un axe de passage important, qui va prochainement être amélioré par la réalisation d’une déviation du village. Souvent sollicités par des entreprises en recherche de locaux pour s’installer, les élus souhaitent que le PLU permette de réfléchir au positionnement d’une éventuelle zone d’activité.
Objectif 2  : Permettre le développement économique.

3 - Habitat et densité :

Les projets de rénovation de l’habitat dans le centre du village sont de plus en plus nombreux. La rue de l’Oulme (jonction entre le village médiéval, dont il ne reste que quelques traces, et le village actuel) a ainsi été totalement réhabilitée et réinvestie par la population nouvelle.
Cependant le taux de résidences secondaires (34% en 2007) reste toujours très élevé. Il est donc souhaitable que le futur document d’urbanisme puisse permettre l’accueil de population nouvelle et répondre à minima au besoin du PLH (+ 1.5 habitants/an). Cette nouvelle offre devra permettre de renforcer la fonction de centralité du village et de trouver un équilibre entre habitat ancien et construction nouvelle.
Les conséquences de la déviation sur l’organisation future du village seront bien sûr à étudier avec attention.
D’autre part, une vigilance sera à porter en terme de consommation foncière. Le règlement devra respecter les objectifs du PLH (en cours de validation) : 12 à 20 logements /hect (soit des parcelles bâties de 500 à 800 m² en moyenne).
Objectif 3 : Permettre de renforcer la centralité du village et d’augmenter la densité de l’habitat.

4 - Diversité de l’habitat :

D’après le PLH, le parc de logement de la CCVD, se caractérise par une très forte présence de l’habitat individuel, très consommateur de foncier. Le parc locatif, social et public, est très peu présent et concentré sur 3 villes : Loriol, Livron et Crest.
La commune de Saou, bourg centre de la vallée du Roubion, compte aujourd’hui 6 logements locatifs (DAH) et 4 logements communaux, soit 4.6 % de logements locatifs sociaux par rapport au nombre de résidences principales. Les élus souhaitent que le PLU favorise le développement du logement locatif, afin de répondre à la demande de jeunes ménages et de familles dont les revenus ne permettent pas une accession à la propriété.
Objectif 4 : Favoriser la diversité de l’habitat en développant l’offre en logement locatif

5 - Patrimoine bâti isolé :

En dehors du village et des hameaux, les compostions du bâti sont variées sur la commune. Les bâtiments souvent à usage agricole et d’habitation ont pour caractéristique commune d’avoir de grand volume, des toitures en tuiles et des murs en pierres.

Les élus souhaitent qu’une attention particulière soit portée au devenir de ces bâtiments et que le PLU permette une évolution favorable à ceux présentant une qualité architecturale et patrimoniale notable. Objectif 5 : Permettre la conversion du patrimoine bâti de qualité.  
 

1ere étape : diagnostic territorial

Diagnostic SAOULa première étape dans le processus d’éllaboration du futur PLU de Saoû s’est achevée en octobre 2011. Elle consistait à établir un diagnostique territorial et un état des lieux initial.

Le cabinet chargé d’établir ce diagnostique a rendu son rapport, un document de 167 pages, intitulé : DIAGNOSTIC TERRITORIAL ET ETAT INITIAL DE L’ENVIRONNEMENT.

PDF - 17.3 Mo
Etape 1

Ce document, complet et richement illustré, a été présenté aux Saouniens en réunion publique au mois d’octobre 2011. Il est consultable en Mairie, ou en téléchargement en cliquant sur l’icône PDF ci-contre.  
 

2eme étape : Ébauche du PADD

La seconde étape s’est achevée en septembre 2012. Elle consistait à effectuer une ébauche de Projet d’aménagement et de Développement Durable.

Le cabinet chargé d’établir ce diagnostique a rendu son rapport, un document de 16 pages, intitulé : ÉBAUCHE DU PROJET D’AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE.

PDF - 9.7 Mo
Etape 2

Comme lors de la première étape, le document a été présenté aux villageois en réunion publique le 21 septembre 2012. Il est consultable en Mairie, ou en téléchargement en cliquant sur l’icône PDF ci-contre.

Le 12 juin 2017 l’enquête publique débute. Vous pouvez consulter les documents aboutis du PLU en cliquant ici.