Depuis mars 2014, ces 15 élus siègent au Conseil Municipal de Saoû :

Daniel GILLES

  Maire de Saoû

Installé à Saoû depuis 2002, j’ai deux petites filles. J’habite dans la ferme familiale de mes grands parents Daniel et Hélène Vernet, quartier de Biègue. Je suis éleveur câprin avec Inès, nous avons créé la « chèvre qui saourit ».

Mary DESNOS

1ère Adjointe

adjointe à l’urbanisme et aux finances avec l’aide des élus qui participent à ces commissions.
Je vis à Saoû depuis 1998 et j’ai créé en 2016 un jardin de plantes aromatiques et médicinales, Le jardin vagabonde, route du Roc.

 

 

Jean-Michel LARCHER

2e Adjoint

Accueilli à Saoû en 1979 avec nos deux enfants, nous avons pu habiter au village pendant quatre ans, avant de poursuivre mes activités de directeur de travaux sur des chantiers éloignés. En retraite depuis 2013, et de retour rue de la Gautière, je souhaite mettre ma disponibilité et mon expérience pour la réalisation des projets communaux, et plus particulièrement  pour tout ce qui concerne l’eau.

Yves PERVIER

3e Adjoint
Avec nos 2 enfants et je suis installé à Saou depuis 2003, d’abord rue de l’Oume puis route d’Aurouze. Je suis écrivain public et accompagne à la création d’activités. Je crois à l’autonomie des territoires et à la démocratie.

Patrick CHALVET Conseiller

Francis DISCHERT Conseiller

Jacques GARCIAZ Conseiller

Elodie GRESSE – OREGANO Conseillère

Jocelyne NAIGEON Conseillère

Née le 30/09/67, célibataire. Installée à Saoû depuis 1998, je suis tourneuse sur bois ; je partage mon temps entre création et production d’objets, commandes diverses, formations à l’Ecole Escoulen, et démonstrations de tournage sur bois en Europe….et plus loin encore !

Raphaël PAILLOT Conseiller

Marc PERRIN Conseiller

Anne ROSSI – RAMONET Conseillère

Céline STOLL Conseillère

Nous sommes installés à Saoû pour notre plus grand bonheur depuis 2004, avec nos deux filles, quartier des Cosmes. Je suis assistante familiale pour le département de la Drôme, et avec Manu, nous avons ouvert en 2015 le Gîte du Col de la Chaudière, à l’autre bout du synclinal.